Dynamite Baits

26 avril, 2022 | Actualités | Pêche Anglaise & Carpodrome | Conseils | Articles

0 commentaires

Le printemps signe le retour des beaux jours. Les eaux se réchauffent et les poissons retrouvent de l’appétit. C’est l’occasion de pêcher les beaux gardons. C’est le poisson préféré d’Olivier qui partage son approche printanière avec nous.

Une amorce à gardons active

A la sortie de l’hiver, les eaux sont encore fraîches. Les gardons retrouvent de l’appétit, mais restent méfiants et ne répondent qu’à un amorçage parcimonieux et ciblé. Une amorce active est préférable pour intéresser les poissons. Olivier utilise la Silver X Roach Original. Une amorce peu collante, riche en graines moulues, qui va donc travailler énormément et longtemps.

1 amorce, 2 mouillages différents

1 kg d’amorce suffit pour pêcher plusieurs heures, il n’est pas question de gaver les poissons. Grâce à une préparation particulière, Olivier obtient 2 actions différentes avec la même amorce. La moitié du paquet est mouillée faiblement, à la limite de pouvoir former des boules de la taille d’une mandarine qui sont déposées à la coupelle. La seconde moitié est mouillée plus fortement et additionnée d’autant de terre de taupinière. Cette préparation plus dense va servir à déposer les appâts sur le coup, encore une fois à l’aide de la coupelle. Le premier mélange va pétiller longtemps. Le second concentre les esches et il n’est alors pas nécessaire de redéposer souvent de l’amorce pour continuer à avoir des touches.

 

Montage de ligne

Même si les gardons sont de belle taille, il convient d’employer un montage fin et sensible. Les eaux sont encore froides et les touches délicates. Un flotteur effilé, sensible et parfaitement équilibré est de rigueur. Un hameçon d’une taille comprise entre 22 et 18 permet de le rendre discret, de telle sorte à ce que le gardon le prenne sans se méfier.

Les appâts favoris des gardons sont les pinkies et les asticots rouges et évidemment les vers de vase. L’amorce doit contenir les mêmes appâts pour vous garantir une réussite totale : Asticots, pinkies, fouillis de vers de vase, chènevis sont les appâts rois pour le gardon.

Olivier Wimmer

 

 

 

Share this post..